De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne)

De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne)

Hier soir donc, je profite d’un long rayon de soleil pour faire sécher mon linge tout étalé sur l’herbe. Faire sécher son linge ses derniers temps est à double tranchant car s’il pleut, il est encore plus mouillé qu’avant, et donc encore plus inutilisable. Et je ne suis pas toujours à côté de la tente. Regarder le linge sécher n’est pas mon activité favorite ! Au moment d’aller se baigner, le soleil se voile et je perds le courage. Sur la mini plage, au hasard je touche l’eau. Elle est très chaude ! Du coup j’y vais quand même. L’eau est un peu marron et on voit pas à un mètre, mais ça détend bien ! Peu après, grosse averse.

Lire la suite « De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne) »

De La Souterraine (Creuse) à Mézière-en-Brenne (Indre)

De La Souterraine (Creuse) à Mézière-en-Brenne (Indre)

ENFIN du plat ! Ca fait du bien. Mais avant de partir je constate que l’énorme orage qui m’a réveillé à 2h du matin n’est pas terminé à 7h. Je reste dans la tente jusqu’à 9h (c’est pas l’endroit le plus confortable, mais bon je lis Alamut sur mon livre électronique emprunté à la bibliothèque de Paris). Dès qu’il ne pleut plus, j’en profite pour mettre le nez dehors. Le ciel est toujours couvert d’un épais manteau noir. POP POP POP  il ne m’en faut pas plus pour justifier une pause petit déjeuner / chargement d’ordi au centre ville avant de partir. Je ne veux pas rouler sous la pluie et l’étape du jour me permet de partir plus tard.

Lire la suite « De La Souterraine (Creuse) à Mézière-en-Brenne (Indre) »

E7 : De Ussel (Corrèze) à La Souterraine (Creuse)

E7 : De Ussel (Corrèze) à La Souterraine (Creuse)

Le temps n’est pas trop mauvais, c’est à dire qu’il ne pleut pas, donc je fais un départ à la fraîche de l’agréable camping d’Ussel. Au programme, la traversée du plateau de Millevache, et du Limousin. 130 kilomètres pour ensuite atteindre une moyenne / grande ville : La Souterraine. Et par la même occasion passer de la Corrèze à la Creuse.

Lire la suite « E7 : De Ussel (Corrèze) à La Souterraine (Creuse) »

De Murat (Cantal) à Ussel (Corrèze)

De Murat (Cantal) à Ussel (Corrèze)

Le repas au camping hier soir avec mes voisins de tente (en fait ils sont à l’autre bout du camping mais ça marche quand même !) était fort agréable, surtout que ce couple + deux enfant viennent d’Aubervilliers et connaissent bien le 104 et notre quartier à Paris. C’était sympa pour tous car en voyage ça fait du bien de voir d’autres têtes (pour eux) ou des têtes tout court ! (pour moi).

Lire la suite « De Murat (Cantal) à Ussel (Corrèze) »

De Nasbinals (Lozère) à Murat (Cantal)

De Nasbinals (Lozère) à Murat (Cantal)

Levé assez tôt ce matin, je cherche à faire une étape plus courte et moins fatigante aujourd’hui, vu celle de la veille. Je planifie mon parcours le matin, en faisant bieeen attention aux dénivelés pour ne pas me faire surprendre, et je vais faire quelques courses en ville pour ne pas rouler sans rien à manger. Et comme il se caille un peu ce matin, un peu comme hier soir, je me fais plaisir avec un  bon thé chaud. C’est assez rare que je mange chaud car je n’ai pas le réchaud avec moi ! (économie de place).

Lire la suite « De Nasbinals (Lozère) à Murat (Cantal) »

E4 : De Le Pompidou (Lozère) à Nasbinals (Lozère)

E4 : De Le Pompidou (Lozère) à Nasbinals (Lozère)

Comme d’hab j’entends pas mon réveil. Donc je me lève quand je me lève ! 7h en général. Un pamplemousse et une banane m’attendent dans le frigo. Cool, des vitamines. Un gars me parle en même temps que je range mes affaires (mouillées). J’ai à peine le temps de voir que les Cévennes ce matin ont un air d’apocalypse. Tout est dans la brume. Il fait frais, mais pas trop froid non plus, ce qui fait un climat propice pour le vélo.

Lire la suite « E4 : De Le Pompidou (Lozère) à Nasbinals (Lozère) »

E3 : De Arpaillarges-et-Aureillac (Gard) à Le Pompidou (Lozère)

E3 : De Arpaillarges-et-Aureillac (Gard) à Le Pompidou (Lozère)

Je n’entends pas le réveil à cause des boules quies, mais lorsque j’ouvre les yeux il n’est que 7 heures. C’est raisonnable. Mes voisins de camping sont déjà sur le départ. Deux cyclistes hollandais avec une voiture, qui la déposent quelque part et font des grandes boucles. Ils partent en Provence et laissent leur voiture au camping. Le temps de tout ranger et tout plier, je décolle en me disant que je prendrai un petit dej à Alès.
Lire la suite « E3 : De Arpaillarges-et-Aureillac (Gard) à Le Pompidou (Lozère) »

De Villelaure (Vaucluse) à Arpaillargues-et-Aureillac (gard)

De Villelaure (Vaucluse) à Arpaillargues-et-Aureillac (gard)

Parti à la fraîche sous les cris de Décibel, le coq du jardin à Villelaure, j’enfourche vers 7h en direction d’Avignon. Je cherche à joindre Uzès ou Alès dans la journée selon les conditions.

Le temps est couvert sur tout le trajet, et le vent ne souffle pas trop. Ce sont des conditions idéales. J’arrive vers 10h à Avignon, après une bonne pause au Décathlon à l’entrée de la ville. Je visite le centre ville (photo) en particulier le palais des papes et son super jardin et quelques vues sur le « pont d’Avignon ».

Lire la suite « De Villelaure (Vaucluse) à Arpaillargues-et-Aureillac (gard) »

Du Pradet (Var) à Villelaure (Vaucluse)

Du Pradet (Var) à Villelaure (Vaucluse)

J’ai déjà fait deux fois ce trajet, mais dans l’autre sens. Autant vous le dire tout de suite, c’est plus difficile dans ce sens ! En particulier avec deux bonnes montées pour la Roquebrussanne et Rians, et un fort vent qui vient de l’ouest (alors que moi j’y vais). En attaquant le Vaucluse, un monstrueux faux plat après Mirabeau (toujours face au vent) m’oblige à m’arrêter encore longtemps. Le soleil tape fort, ce qui n’aide pas. Les 115 kilomètres n’ont rien d’impressionnant à première vue (quoique) mais ils furent douloureux !

10 jours de repos pour récupérer !

Vous pouvez revoir l’étape ici :

http://www.everytrail.com/view_trip.php?trip_id=2905007