La Tour Saint-Jacques est au cœur de Paris, sur la rive droite. C’était le clocher de l’église Saint-Jacques de la Boucherie, église qui a été démolie (vendue comme carrière de pierre) lors de la révolution Française.

Par transformations successives, au XIXème siècle, ce clocher se transforme en tour, après la suppression de nombreux éléments comme par exemple… les cloches. Des sculptures du gothique flamboyant (début XVIème) sont venu orner l’édifice existant, au profit d’une conception de l’art contemporain plutôt que du moyen-âge durant laquelle elle fut construite.

Depuis la fin des travaux de rénovation du XXIème siècle, de 1999 à 2009, la tour peut se visiter ! Mais attention, pour des raisons de sécurité, on ne peut y pénétrer qu’accompagné d’un guide, pendant les six mois de la belle saison (s’il fait beau), par groupe de 17 maximum, seulement sur réservation sur la semaine en cours, et seulement les vendredis, samedis et dimanches.

A L’AISE, BLAISE.

D’ailleurs en parlant de Blaise, la sculpture du philosophe et théoricien Blaise Pascal, à son socle (socle qui fut réalisé bien plus tard, pour supporter la tour isolée), est trompeuse. Si Pascal a fait des expériences scientifiques à St Jacques, il s’agirait plutôt de l’église St Jacques du Haut-Pas (252 Rue Saint-Jacques), rive gauche, plutôt que celle de la boucherie. C’est un premier mythe qui tombe, que l’on apprend durant la visite aux 300 marches escarpées. Un autre mythe est que c’est un point de départ de choix pour les voyageurs du pèlerinage de Compostelle. Les pèlerins, du moins avant le XIXème, partaient en général de l’auberge des marchands avec qui ils partageaient la route.

IMG_5182 (Large)
Blaise Pascal, au pied de la tour Saint-Jacques.

L’écrivain (public, et non auteur) et alchimiste Nicolas Flamel, a fortement contribué au XIXème siècle à sa restauration grâce à sa fortune. Il faisait partie des riches habitants du quartier, où une rue porte son nom.

IMG_5211 (Large)
Rue Nicolas Flamel, depuis la montée de la tour Saint-Jacques


Vue de la Tour Saint-Jacques depuis la rue Nicolas Flamel sur Google Street View

Le clou de la visite est bien sûr la vue de Paris. « La plus belle vue de Paris » comme dit la guide (on m’a faite la même à la Tour Eiffel, Tour Montparnasse, Sacré Coeur, Butte aux cailles, Tour de Notre-Dame de Paris, toit de l’opéra Garnier, mais c’est pas grave on ne s’en lasse pas). Il faut dire que là c’est fort : une vue à 360°, ce qui est très rare, un panoramique incroyable de la Seine et une proximité sur tous les autres monuments de part sa localisation hyper centrale : Pompidou à un jet de Pierre, Notre-Dame, le Panthéon paraît très prêt… La Tour Eiffel n’est pas en reste… Quelques vues :

Conclusion: si vous aimez Paris insolite, et que vous êtes un psychorigide de l’organisation (rho allez pas tant que ça !), la visite de la tour Saint-Jacques est faites pour vous.

Réservations: http://www.desmotsetdesarts.com/offres/visites-guidees-paris/visite-de-la-tour-saint-jacques

PS cynique: pour cette année, c’était aujourd’hui le dernier jour…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s