Le temps n’est pas trop mauvais, c’est à dire qu’il ne pleut pas, donc je fais un départ à la fraîche de l’agréable camping d’Ussel. Au programme, la traversée du plateau de Millevache, et du Limousin. 130 kilomètres pour ensuite atteindre une moyenne / grande ville : La Souterraine. Et par la même occasion passer de la Corrèze à la Creuse.

Le plateau est très beau. Millevache est une ville qui donne son nom au plateau (je suppose) mais qui ne vaut pas le détour (que j’ai fait). C’est un de ces villages qui abrite peu de vie, et qui en l’occurence n’a pas de petit commerce du tout. J’en ai traversé beaucoup de ces villages ! Mais Peyrelevade est différent : 2 cafés, un casino, une boulangerie. De quoi faire le plein pour la journée ! Et comme j’ai froid depuis mon départ, je m’accorde une pause petit déjeuner.

Paysages typiques
Paysages typiquesIMG_2451 (Large)

Pour résumer l’étape : ça monte et ça descend. C’est très fatigant, mais bien moins que les étapes précédentes. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu parcourir plus de kilomètres. Les vaches me regardent passer avec incrédulité. Les voitures n’ont jamais été aussi rares. Avant d’arriver à Royère-de-Vassivière je rattrape un cycliste (si je le rattrape c’est que ça descend, je précise. Avec mes sacoches je rattrape en descente mais je me fais rattraper en montée). Ce cycliste du dimanche fait tous les jours 40 km pour aller chercher le journal ou le pain ! Il est de Tourraine (tiens tiens c’est par là que je vais), vit à Quimper, est prof d’Allemand, a fait du cyclo camping (par exemple Tours-Moscou aller-retour en 3 mois…. sigh) et passe ses vacances en Creuse. J’en profite pour lui demander de me prendre en photo. Je suis impressionné par son parcours sportif ! Pour ce cycliste du dimanche, c’est tous les jours dimanche.

A Royère
A Royère

En arrivant à La Souterraine, je me suis dit que j’allais faire un peu de tourisme. En général je suis trop fatigué, et comme le camping est hors la ville, je ne visite rien. Je fais un énorme effort et rentre dans la crypte. C’est en fait une église du Vème siècle, l’une des plus vieille construction française ! Epargnée sans doute par la construction au dessus, du XIème au XIVème siècle d’une autre église, « redécorée » (moche) au XVIII. Cette crypte donne ce nom si original à la ville, et des fouilles archéologiques ont lieu. On y retrouve des squelettes humains (et un chien).

Habitant typique du Limousin
Habitant typique du Limousin
La Souterraine, et ses fouilles
La Souterraine, et ses fouilles

Le camping est merdique, mais il est près d’un lac mignonet. Je me prends une bonne dose de flotte pendant la nuit et le matin, mais je dors au moins 11 heures quand même.

2 réflexions sur “E7 : De Ussel (Corrèze) à La Souterraine (Creuse)

  1. ah la Creuse ! C’est plutôt jolie en fait, les gens n’en disent pas forcément beaucoup de bien.
    130 km c’est quand meme grosse étape surtout avec du dénivelé, tu m’étonnes que tu dormes 11h 🙂

    J'aime

  2. Bon je vais essayer d’écrire mais visiblement mes commentaires ne passent pas. Je suis épatée : 130km! Les habitants sont bien calmes encore plus que les ânes du Poitou de Chloé!

    J'aime

Répondre à marine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s